films

le film   |   presse & festivals   |   fiche technique   |   voir le film

Un homme un vrai
un film de Arnaud et Jean-Marie LARRIEU


festivals

Yokohama Film Fest 2003
Vienna French Film Fest 2003
Vancouver Film Fest 2003
Denver Film Fest 2003
Tubingen Film Fest 2003
London Film Fest 2003
Turino Film Fest 2003
Dublin French Film Fest 2003
European Beyrouth Film Fest 2003

2004 :
Cinefranco in Tronto
Nat Film Fest
Wellington Film Fest
Boston French Film Fest


extraits de presse

Cahiers du Cinéma :
"Fiction-palimpseste comme toute histoire d'amour digne de ce nom, Un homme, un vrai est tenté par quelque chose de plus riche et subtil : la surimpression."

Le Monde :
"Mathieu Amalric et Hélène Fillières magnifiques dans un original mélange de mélodrame, de comédie musicale, de sociologie rieuse, réalisé par Jean-Marie et Arnaud Larrieu."

Libération :
"A ce jour, la comédie la plus drôle, belle et tordue de l'année."

Les Echos :
"Sans Hélène Fillières, délicieuse dans l'égoïsme comme dans le remords bien caché, sans Mathieu Amalric, à la fois pataud et lunaire, aussi étonnant quand il danse, et chante, avec une sorte de féminité souriante, que quand il joue à l'homme des bois renfermé sur sa souffrance et sa rancune, ce film évidemment fragile séduirait peut-être un peu moins. Tel qu'on le voit, c'est un bonheur, un vrai !"

Le Figaroscope :
"(...) le ton est guilleret et l'inspiration délibérément fantaisiste."

Télérama :
Point d'orgue d'un film qui ne recule pas devant les difficultés pour ramener un trésor d'aurore et le partager. En somme, un film un vrai.

Les Inrockuptibles :
En trois mouvements crescendo, les méandres de la vie d'un homme et d'une femme. Modeste et bouleversant.

Chronic'art.com :
Un Homme, un vrai ne cesse d'accumuler, dès son début, les ruptures, présentées comme prometteuses. Le tour de force de son écriture tient à son inversion de l'ordre dans l'approche amoureuse : parade, attente, acte sexuel, mariage, enfants... à grands coups d'ellipses, on brûle les étapes, l'intérêt étant non l'événement mais la gestion de l'entre-deux, une fois les déclarations faites."

Première :
"Agréable comme un petit vent frais sur la nuque. Ou un petit vin frais dans l'estomac."


Téléchargements

Scénaristes et réalisateurs
Arnaud et Jean-Marie Larrieu




du même réalisateur

Peindre ou faire l'amour
La Brêche de Roland



ENG | FR

LES FILMS PELLÉAS  25 rue Michel Le Comte 75003 Paris
+33 1 42 74 31 00